Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le maître de balai

79 Marco et Paméla sont collés l'un à l'autre malgré la chaleur californienne. Leurs dents s'entrechoqueraient dans l'ardeur de leur étreinte s'ils ne prenaient garde à ne pas abîmer prématurément le coûteux travail de chirurgie plastique maxillaire auquel...

Lire la suite

Idiomes

78 - Il reste plus d'américaines en réserve ? - Non. Elles sont en commande depuis avant-hier. Erwan, emmène une bambinette à Liliane, elle en à besoin pour la chambre d'isolement. Incompréhensibles, mystérieuses, drôles : une multitude d'annonces cryptées...

Lire la suite

Conciliabule entre initiés

77 Tu parles ! Je suis curieux comme une vieille concierge en blouse nylon à pâquerettes bleues sur fond rose, et elles ont depuis toujours la réputation d'être les plus fureteuses de l'espèce. De toute façon, à bord, je l'ai déjà dit, les notions de...

Lire la suite

Un nouveau

76 Nocturne banal sur le vaisseau fantôme. Tous au pieu, y compris les insomniaques indécrottables. Jean Moulin est mort dans un train caniculaire en laissant choir sur sa maigre poitrine enfoncée une montre qui s'ouvre sur un visage de femme. Je sors...

Lire la suite

Isabelle

75 - Isabelle ? - Oui. - Tu sais si madame Filorget est par-là ? Elle n'a pas pris ses pilules. - Je vais voir dans le fumoir. - Elle les a cachées sous le pain. Je n'ai rien vu. Isabelle a les yeux bleus… Isabelle a les yeux bleus… Isabelle a les yeux...

Lire la suite

Les femmes de ma vie

74 Il y a dans la grande salle à manger l'habituelle agitation des petits matins médicamenteux. Un panel représentatif de tout ce qui se concocte en matière de pharmacologie à usage psychiatrique et un trombinoscope digne du casting de Vol au-dessus d'un...

Lire la suite

Alcool

73 Après midi frisquet. Du givre sur les branches nues des squelettes d'arbres que l'on peut voir au loin, du côté extérieur de la fenêtre coulissante à la course entravée. Dedans, l'habituelle chaleur sèche et l'habituelle puanteur que nos narines oublieuses...

Lire la suite

Histoire de chien

72 - Moi je sors demain après-midi. - Ah bon ? Tu le sais depuis quand ? - Mon tuteur m'a téléphoné ce matin. Demain, je travaille à huit heures. Moi, il faut que je travaille. Je m'arrête jamais. J'aime pas dormir. Je travaille tout le temps. Je commence...

Lire la suite

Tu vas y arriver, puisque t'es instit...

71 - T'es d'accord ? Je te montrerai mes feuilles et tu me diras si c'est bon. - D'accord. Mais je ne te promets rien. Je ne suis pas du tout sûr de pouvoir t'aider. Je suis encore pas mal dans le pâté en ce moment. - Mais t'es instit. T'apprends à compter...

Lire la suite

C'est Papa qui rentre !

70 Nous en avons déjà parlé. Ou plutôt, c'est elle qui m'a longuement parlé de mauvais instits qu'elle avait croisés et qui croyaient sûrement dur comme fer qu'on aide un ignorant en le barbouillant publiquement de son inculture. Des imbéciles, au mieux...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>