Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le plongeoir

109 Je vais sortir. Je n'aurai plus sous mes pas la piste verte pour les guider. Il n'y aura plus de murs autour de moi. Plus de fenêtres closes. Plus de blouses. J’abandonne à leur sort mes petits camarades de dérive. Nous échangeons quelques "salut...

Lire la suite

On y va

108 Il fait assez froid mais les flaques d'eau ont dégelé. Le soleil brille comme il ne l'avait plus fait depuis plusieurs semaines et le vent ne se fait plus que très discrètement sentir. Il est environ deux heures de l'après midi. J'ai pris tout à l'heure...

Lire la suite

A la soupe !

107 La porte de la chambre d'isolement s'ouvre pour laisser passer deux infirmières dont l'une tient à la main un plateau qui supporte une assiette de potage, une barquette au contenu de couleur craie difficile à définir et un pot de compote de pommes....

Lire la suite

Deal

106 Il fait nuit. Il doit être quelque chose comme quatre heures du matin. Aucun bruit sur la piste. Je suis debout devant une des fenêtres que je viens d'entre ouvrir au maximum qu'autorisent les cales de sécurité. J'aspire l'air froid à grandes goulées....

Lire la suite

Libération

105 Je suis resté là. Toujours sanglé. Ils ne m'ont pas cru et ils ne sont pas près de me croire. Que valent les promesses d'un fou ? J'étais stupide de supposer qu'il suffisait d'être bien poli et respectueux pour qu'on m'ôtât les ceintures de cuir qui...

Lire la suite

Toujours enfermé

104 On m'a défait mes liens. Un type que je ne reconnais pas est venu et a parlé avec moi. L'avais-je déjà vu au paravent ? On m'affirme que oui, mais, même maintenant, ma mémoire est toujours rétive à le confirmer. Il porte une petite paire de lunettes...

Lire la suite

Le plaisir d'une conversation banale

103 D'ici peu, certains s'affaireront à dresser les tables pour le repas de midi. Le sol est encore par endroits couverts de longues traces humides et luisantes. Une variété locale d'escargots géants ? Ce n'est que mon aide-soignant mélomane à moustaches...

Lire la suite

Le bonheur d'être un termite

102 La grande salle est vide. Il règne à bord le calme qui précède les week-ends. Nombre des embarqués sont déjà partis en permission, d'autres préparent leurs sacs et ne prendront même pas leur repas de midi au réfectoire. Pour ce qui me concerne, pas...

Lire la suite

Bouffées d'optimisme

101 Il se passe immanquablement une bonne paire de secondes avant que mon interlocuteur ne s'écrie, comme frappé par l'éclair : - T'es prof ? avec des yeux grands et ronds comme des assiettes à dessert. En fait, il est alors persuadé d'être victime d'une...

Lire la suite

Reprenons un peu l'air

100 Décor habituel de la grande salle à manger, salon télé, de lecture, de jeux, de déambulation, de discussions, d'angoisse et d'ennui. C'est peut-être le soir ou encore le matin, en tous cas, quelque part entre deux nuits et hors de l'horaire d'un repas....

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>